« Les sources des mondes normands à l’heure du numérique » – Appel à communication

Appel à communication
« Les sources des mondes normands à l’heure du numérique »

Call for papers
“Norman Sources in today’s digital world”

Les études médiévales ont profité ces dernières années des campagnes de numérisation de masse menées dans les fonds des bibliothèques. Certaines de ces opérations, conduites aujourd’hui en partenariat avec des chercheurs spécialistes des Mondes normands médiévaux, ont permis de mettre en place des programmes portant sur l’analyse et la valorisation des sources au moyen des outils numériques. En effet, l’essor des humanités numériques s’est accompagné du développement d’outils adaptés à la recherche en Sciences humaines et sociales, dont a bénéficié l’étude des différents types de sources, textuels et archéologiques. Parmi ces outils, l’usage de l’XML, en particulier, selon les recommandations de la TEI ou de l’EAD, a permis des avancées importantes pour la constitution de nouveaux corpus numériques et a donné lieu à une nouvelle réflexion sur les usages et les méthodes de l’édition critique.

Le prochain dossier de Tabularia propose de rassembler les travaux des chercheurs qui se sont intéressés à l’usage du numérique pour l’étude des sources des mondes normands : il s’agit d’étudier les apports du numérique, la manière dont il influence la méthodologie de la recherche, dont il induit de nouvelle(s) lecture(s) des sources et de nouveaux outils (indexation, mémento). On pourra analyser les atouts, comme la pérennité des données, l’interopérabilité au sein d’une même source ou d’un même corpus comprenant différents types de documents, et leur mise en réseau sur un espace démultiplié. Mais on pourra aussi envisager les contraintes : dans quelle mesure l’adoption des outils numériques impose-t-elle aux chercheurs d’adapter leurs méthodes de recherche, voire de renoncer à certaines pratiques ? Les outils permettent-il de décrire la source dans toutes ses facettes et de rendre compte de sa complexité ?

Le cadre de l’enquête inclut différentes spécialités en lien avec les divers types de textes ou sources : philologie, paléographie, codicologie, descriptions et catalogages d’inventaires et d’imprimés anciens, numismatique, sigillographie, archéologie etc.

Recommandations aux auteurs

Les articles seront donnés en français ou en anglais, avec un résumé (100 mots ou 500 signes) et des mots-clés (10 au maximum) dans les deux langues. Les normes de publication sont détaillées dans la rubrique « recommandations aux auteurs » :
http://www.unicaen.fr/mrsh/craham/revue/tabularia/recommandations.html

Si vous êtes intéressé(e), nous vous serions reconnaissants de prendre contact avec la rédaction de la revue par courriel (craham.tabularia@unicaen.fr) ou par courrier postal (Tabularia, CRAHAM, Université de Caen Basse-Normandie, Esplanade de la Paix, 14032 Caen Cedex).

––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Call for papers

“Norman Sources in today’s digital world”

In recent years, the study of the Middle Ages has greatly benefited from largescale library digitisation projects (Gallica, Google Books, Internet Text Archive). Some of these projects, carried out in partnership with leading researchers in the field of medieval Norman worlds, have contributed to the development of new programs that use digital tools to analyse and exploit sources. Indeed, with the growth of digital humanities came the development of research-adapted tools in the field of human and social sciences. These tools have already been used to study different kinds of sources, both textual and archaeological. Among them, the use of XML, in particular, as recommended by the TEI or the EAD, has led to major advances in the creation of a digital corpus of texts and has paved the way for a new understanding of critical edition methods and practices.

Tabularia’s next « dossier » will look to bring together the work of researchers interested in the use of digital technologies for the study of sources relating to the Norman world. The aim is to examine the benefits of such technology, the way it influences research methodology, and the manner in which it leads to a new interpretations of sources through the use of new tools (indexation, memento). Submissions are welcome that deal with the advantages of digital technologies, such as the durability of data, interoperability within the same source or within a significant corpus that includes different types of documents, or the ability to share information via wide networks. But it is also important to study the pitfalls: to what extent does the use of digital tools force researchers to adapt their research methods and to renounce traditional practices? Do digital tools allow for the complexities of a source to be adequately described?

The framework of the study includes various disciplines all linked to different kinds of texts and sources: philology, palaeography, codicology, descriptions and cataloguing of inventories and old printed books, numismatics, sigillography, archaeology, etc.

Instructions to Authors

Articles should be written in either French or English, along with an abstract (approximately 100 words or 500 characters) and keywords (10 maximum) in both languages. Style and submission guidelines can be found under the link « recommandations aux auteurs » at :
http://www.unicaen.fr/mrsh/craham/revue/tabularia/recommandations.html

If you are interested, please contact the editorial board by e-mail (craham.tabularia@unicaen.fr) or by post (Tabularia, CRAHAM, Université de Caen Basse-Normandie, Esplanade de la Paix, 14032 Caen Cedex).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *