Nouvelle édition de l’Encomium Emmae reginae

Encomium Emmae Reginae. Eloge de la reine Emma par un clerc de Flandre, éd. et trad. fr. Françoise Orange, Caen, Presses universitaires de Caen (coll. Fontes et paginae), 2022.

Présentation éditeur

En 1002, Emma, jeune princesse normande, arrive en Angleterre pour épouser le roi anglo-saxon Æthelred II. Le pays est alors en proie à des incursions répétées des Vikings et, quand Æthelred meurt en 1016, le Danois Cnut devient roi d’Angleterre et épouse Emma, veuve de son adversaire. Celle-ci règne avec lui jusqu’en 1035.

Après la mort de Cnut, la continuité dynastique est assurée en la personne d’Emma, épouse de deux rois (Æthelred et Cnut) et mère de deux autres rois (Harthacnut et Édouard le Confesseur). Sans Emma, Guillaume le Conquérant n’aurait jamais pu prétendre à la couronne d’Angleterre.

L’Encomium Emmae reginae, commandité par la reine, rend compte de cette période troublée. La présente édition en offre la première traduction en français. Le texte a été établi en reprenant l’examen du manuscrit du XIe siècle et en tenant compte d’un nouveau manuscrit du XIVe siècle, découvert en 2008, qui oriente différemment les visées de cet éloge.

Cet ouvrage de Françoise Orange, agrégée de l’université, présente le texte latin, une traduction française et un commentaire à la fois historique et littéraire.

Image du bandeau:  British Library, Add. MS 33241, fol. 1v, Encomium Emmae reginae



Citer ce billet
Rédaction (2023, 21 janvier). Nouvelle édition de l’Encomium Emmae reginae. Mondes nordiques et normands médiévaux. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rizz

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search