Jérôme Ouellet-Ayotte, « Le banquet en Norvège et en Islande aux XIIe et XIIIe siècles »

Résumé

La thèse vise à explorer les banquets en Norvège et en Islande aux XIIe et XIIIe siècles. Le sujet de cette étude, évoqué de manière éparse par l’historiographie, a pour objectif cardinal de cette étude est de contrer cette lacune en fournissant un portrait global des festins à l’époque concernée. L’approche empruntée accorde une importance particulière aux rares descriptions de banquets ainsi qu’aux détails exceptionnels contenus dans les sources historiques. Cette enquête ambitionne également d’identifier et de comprendre les divers rôles joués par les réunions festives en Norvège et en Islande selon deux axes principaux. Le premier est celui de la convivialité, de la sociabilité, faisant un usage positif de ces rassemblements. Inversement, le second voyait l’instrumentalisation du festin comme appareil de distinction sociale et d’une affirmation agressive du rang de chaque convive. Cette approche permet de formuler une ébauche de catégorisation des banquets, de leur usage et de leur richesse. De plus, l’analyse offre l’occasion de constater les dimensions uniques de ce phénomène culturel prévalent de la Scandinavie de l’Ouest, mais également d’observer les similitudes entretenues avec le reste de l’Europe. Enfin, le dernier aspect abordé dans cette thèse vise à examiner en surface la translation de coutumes festives et courtoises d’un espace à un autre en fonction des relations politiques entre la Norvège et l’Islande. Pour y arriver, nous recourrons à des textes législatifs issus des deux régions à l’étude, de sagas royales, de sagas de contemporains et de documents produits dans l’environnement de la cour norvégienne.

 

Abstract

The thesis explores feasting in Norway and Iceland during the 12th and 13th centuries. The subject of this work, often only merely mentioned by historiography, aims to fill this need by painting a general picture of banquets during the chosen time period. We aim to specifically address the topic by garnering exceptional details present in historical documents. This study also wishes to establish the various roles played by banquets by following two main axes. The first one sees the feast serving as a conveyer of social cohesion and friendships and also as a building tool for relationships. Inversely, the second exposes how feasts could serve more hostile purposes, notably distinguishing every attendee and underlining social inequalities among a given group. We also aim to categorize feasts, to identify their uses and their breadth. Through these efforts, we also identify unique traits that define this practice around western Scandinavia, but also the differences it entertains against other European regions. Finally, this study aims to touch on the transmission of customs surrounding feasting from Norway to Iceland incidental to increasing political relationships. To achieve the aforementioned goals, we solicited the use legal texts from both regions, king sagas, contemporary sagas, as well as documents coming from the Norwegian court.

Image du bandeau: Flateyjarbók , Reykjavík, Árni Magnússon Institute for Icelandic Studies, Flateyjarbók, GkS 1005 fol.



Citer ce billet
Rédaction (2023, 27 mai). Jérôme Ouellet-Ayotte, « Le banquet en Norvège et en Islande aux XIIe et XIIIe siècles ». Mondes nordiques et normands médiévaux. Consulté le 18 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rj08

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search