Tous les articles par Craham

Bauduin, Pierre

Professeur d’Histoire médiévale / Professor of Medieval History

Université de Caen Basse-Normandie 
Institut universitaire de France 
Centre Michel de Boüard-CRAHAM (UMR 6273) 

Continuer la lecture de Bauduin, Pierre

I Normanni del Mezzogiorno e il movimento crociato

Luigi Russo

Uno degli equivoci storiografici ancora oggi meglio radicati è quello di una sostanziale differenza nella partecipazione normanna al movimento crociato, improntata ad istanze di natura prettamente terrena, al contrario di quanto avvenuto per gli altri pellegrini reclutati al seguito dell’appello di Clermont lanciato da papa Urbano II nel novembre del 1095. In una serie di saggi scritti nell’ultimo decennio e presentati in numerose sedi internazionali, l’autore intende fornire una completa rivisitazione del movimento di espansione con cui i Normanni del Mezzogiorno si rivolsero, tra la fine del secolo XI ed i primi tre decenni del secolo successivo, in direzione dell’impero bizantino e della Terrasanta latina, meglio conosciuta sotto il nome diOutremer. Facendo il punto sugli esiti più aggiornati delle ricerche storiografiche a livello internazionale, l’intento di questo volume è collocare l’apporto dei Normanni nel più ampio contesto storico dei secoli XI-XII, e comprenderne ragioni e motivi che li spinsero a dispiegare una politica di espansione così ampia ed impegnativa.

  • Pagine 192
  • Formato 17×24, brossura
  • Collana Quaderni del Centro di Studi Normanno-Svevi, 4
  • Anno di pubblicazione 2014

Information

Vers l’Orient et vers l’Occident Regards croisés sur les dynamiques et les transferts culturels des Vikings à la Rous ancienne

P. Bauduin et A. Musin (dir.), Vers l’Orient et vers l’Occident : regards croisés sur les dynamiques et les transferts culturels des Vikings à la Rous ancienne, Presses universitaires de Caen, Publications du CRAHAM, 2014, 504 p., ISBN : 978-2-84133-499-5, 45 € (Eastwards and Westwards : Multiple Perspectives on the Dynamics and Cultural Transfers from the Vikings to the Early Rus’/ На Запад и на Восток : сравнительное исследование динамики культурного обмена. От викингов к Древней Руси)

Orient_Occident_couverture_premiere_def_2_Copier_-2

Contact et information

Issu d’un projet de recherche franco-russe (CNRS-Académie des Sciences de Russie), ce volume présente les avancées de la recherche récentes sur les Vikings dans une perspective pluridisciplinaire et comparatiste largement ouverte à l’Europe orientale. Il confronte les vues de chercheurs de plusieurs disciplines travaillant sur différentes sources et qui se rattachent à des méthodologies ou à des traditions historiographiques diverses plus ou moins marquées idéologiquement.

L’ouvrage propose de réfléchir sur les dynamiques des échanges culturels analysées comme un processus d’interactions qui franchissent les groupes ethniques ou sociaux, les pays, les croyances et les pratiques religieuses, les générations, les genres. Il s’agit de s’interroger sur les particularités de ces processus et sur les transformations mutuelles des fondations scandinaves ainsi que des sociétés locales (franque, anglo-saxonne, slave, finnoise). Une large part est accordée aux acteurs de ces changements (élites, marchands, hommes d’Église, artisans, femmes, scaldes, historiographes….), ainsi qu’aux lieux ou aux espaces où celles-ci interviennent. La signification de la mémoire historique relative à la présence scandinave dans le passé régional ou national en Europe et l’impact mémoriel sur la formation des représentations de l’autre, des identités et des historiographies médiévales ou modernes sont également abordés. Le volume participe ainsi à une réflexion plus large sur les notions débattues d’acculturation, de transferts culturels, de middle ground dont l’intérêt heuristique dépasse largement le phénomène de l’expansion scandinave à l’époque viking.

The result of a Franco-Russian Research project (CNRS – Russian Academy of Sciences), this publication presents the latest advances of recent research on the Vikings in a multidisciplinary and comparative perspective across Eastern Europe. It confronts the views of researchers from several disciplines working on different sources which reflect diverse methodological or historiographical traditions that have been, to some extent, marked ideologically.

The volume proposes a reflection on the dynamics of cultural exchanges analysed as a process of interactions that have traversed ethnic or social groups, countries, religious beliefs and practices, generations, genders. Questions concerning the specificities of these processes and the reciprocal transformations of Scandinavian settlements and local societies (Frankish, Anglo-Saxon, Slavic, Finnish) are posed. A large part of the volume is devoted to the actors involved in these changes (elites, merchants, ecclesiastics, artisans, women, skalds, historiographers….), and the places or areas where they took place. The significance of historical memory in the European regional or national past concerning the Scandinavian presence and the impact of this memory on the creation of representations of the other, identities and medieval or modern historiography are equally discussed. This publication thus participates to the broader reflection on the notions discussed concerning acculturation, cultural transfers and the “middle ground” whose heuristic interest goes far beyond the phenomenon of Scandinavian expansion during the Viking era.

Faire l’histoire des mondes médiévaux aujourd’hui

Table ronde

Université de Caen, Salle du Belvédère (bât. D, DR 408)
26 novembre 2014 – 9h00-17h30

Dans le prolongement d’une réflexion engagée sur une lecture rétrospective des travaux de T. Arne et de Ch.-H. Haskins, il s’agira d’axer les discussions sur les orientations contemporaines de la recherche sur l’histoire des mondes normands, entendus au sens large pour désigner d’une part l’espace occupé ou colonisé par les Scandinaves aux VIIIe-XIe siècle et de l’autre les territoires qui ont été sous domination normande en France, dans les îles Britanniques et en Méditerranée aux XIe-XIIe siècles. Les participants seront amenés à réfléchir sur des thèmes représentatifs des recherches menées aujourd’hui, à présenter les programmes ou les outils scientifiques élaborés au cours des dernières années, à s’interroger sur les points de vue qui apparaissent entre les différentes écoles ou traditions académiques. Les interventions serviront de point d’appui à une discussion sur les thèmes de recherches pour les années futures.
Cette journée sera aussi l’occasion de présenter un projet de carnet de recherche sur les mondes normands médiévaux (MNM), destiné à être édité sur hypothèses.org. Ce carnet sera destiné principalement à la diffusion de l’information ou à engager le débat d’idées ; il se veut aussi le support d’une communauté et un outil de « réseautage ».

9h00 : Accueil
9h15 : Présentation de la journée (P. Bauduin)

9h30 : David Bates (University of East Anglia, UCBN, Centre Michel de Bouard-CRAHAM), « Voir et revoir l’histoire des mondes normands médiévaux : un témoignage »

9h50 : Alexander Musin (Institut pour l‘histoire de la Culture matérielle, Académie des Science de Russie, Saint-Pétersbourg), « Les mondes scandinaves en Europe de l’Est : entre les Normands et les Rus’, les Francs et les Scythes »

10h10 : Véronique Gazeau (UCBN, Centre Michel de Bouard-CRAHAM), « La sainteté dans les mondes normands »

10h30 Discussion

11h : Pause

11h15 : Anne Nissen (Université de Paris I, ArScAn) : « Implantations scandinaves, acculturation et transferts culturels. Quelles approches archéologiques ? »

11h35 : Jens-Christian Moesgaard (Nationalmuseet, Copenhague), « Relire les monnaies des mondes normands »

11h55 : Discussion

12h30 : Déjeuner

13h30 : Edoardo D’Angelo (Université Suor Orsola Benincasa de Naples/ UCBN-CRAHAM), « Les perspectives de la recherche ecdotique concernant les sources historiographiques normandes »

13h50 : Marie-Agnès Lucas-Avenel (UCBN, Centre Michel de Bouard-CRAHAM), « L’historiographie des mondes normands : entre sources historiques et textes littéraires »

14h10 : Discussion

14h40 : Nicholas Vincent (University of East Anglia) : « English Antiquaries and the Norman Archives, from Ducarel to Haskins »

15h00 : Grégory Combalbert (UCBN, Centre Michel de Bouard-CRAHAM), « Autour de l’édition numérique des sources diplomatiques normandes »

15h20 : Pierre Bauduin (UCBN, IUF, Centre Michel de Bouard-CRAHAM), « Revoir les modèles historiographique ? Quelques réflexions sur les mondes normands »

15h40 : Discussion

16h10 : Pause

16h25 : Présentation du carnet de recherche sur les mondes normands médiévaux (M. Allainguillaume, CNRS/CRAHAM ; P. Bauduin et S. Lebouteiller [UCBN-CRAHAM])

16h45 : Discussion de clôture

17h15 : Fin de la journée

Renseignements et contacts : 02 31 56 57 25 / 59 17
craham.colloques@unicaen.fr
pierre.bauduin@unicaen.fr

L’historiographie médiévale normande et ses sources antiques (Xe-XIIe siècle)

Actes du colloque de Cerisy-la-Salle et du Scriptorial d’Avranches (8-11 octobre 2009)

publiés sous la direction de Pierre Bauduin et Marie-Agnès Lucas-Avenel

2014, 16×24 cm, broché, 380 p., ISBN : 978-2-84133-485-8

Presses universitaires de Caen

30 €

Les Normands au Moyen Âge se sont passionnés pour l’histoire. Soucieux de faire œuvre de mémoire, les auteurs médiévaux relatent les origines du duché et la destinée des Normands ; ils célèbrent les exploits de leurs ducs et des chevaliers partis conquérir l’Angleterre et l’Italie du Sud. Lecteurs assidus de la Bible, ils se sont aussi inspirés des œuvres de l’Antiquité gréco-romaine et chrétienne.
Comment, en revendiquant l’héritage des Anciens, ces auteurs ont-ils fait une œuvre originale ? Issu d’un colloque interdisciplinaire qui a réuni des spécialistes français, anglais et italiens à Cerisy-la-Salle et à Avranches, ce volume apporte des réponses à cette question, à partir de l’examen renouvelé des bibliothèques normandes et au travers de l’analyse des modèles littéraires ou des stratégies d’imitation mises au service de projets historiographiques différents.

Inventaires de bibliothèques normandes: l’intérêt des listes tardives

Marie-Pierre LAFFITTE

http://www.unicaen.fr/mrsh/craham/revue/tabularia/print.php?dossier=dossier12&file=02laffitte.xml

Résumé : Les archives de la bibliothèque de Jean-Baptiste Colbert permettent de reconstituer une bonne partie des collections des abbayes cisterciennes normandes et d’identifier 350 manuscrits qu’Étienne Baluze a acquis pour le ministre entre 1677 et 1683. Aujourd’hui conservés à la Bibliothèque nationale de France, ces volumes proviennent de Mortemer, Savigny, La Noë, Foucarmont et Bonport. Ils forment un ensemble cohérent, datable surtout du IXe au XIVe siècle, qui mériterait une étude textuelle et codicologique approfondie.

Mots-clés : Jean-Baptiste Colbert, Étienne Baluze, Mortemer, Savigny, La Noë, Foucarmont, Bonport, manuscrits cisterciens normands, abbayes cisterciennes en Normandie

Norman library inventories : the importance late lists

Abstract: The archives of the library of Jean-Baptiste Colbert permit us to reconstruct a large part of the collections of the Norman cistercian abbeys and identify 350 manuscripts that Etienne Baluze purchased for the Minister between 1677 and 1683. Now preserved in the National Library of France, these volumes come from the Abbeys of Mortemer, Savigny, La Noë, Foucarmont and Bonport. They form a coherent group, dating mainly from the ninth to the fourteenth century, which deserves a thorough textual and codicological study.

Keywords: Jean-Baptiste Colbert, Etienne Baluze, Mortemer, Savigny, La Noë, Foucarmont, Bonport, Norman cistercian manuscripts, Norman cistercian abbeys