Archives de catégorie : Rencontres scientifiques / Academic gatherings

Bâtir un État « normand » aux XIe-XIIe siècles : de la guerre à la paix | Normonde

Normonde
Journée d’études organisée par P. Bauduin (Université de Caen Normandie) et A. Peters-Custot (Université de Nantes)

Bâtir un État « normand » aux XIe-XIIe siècles : de la guerre à la paix

Appel à communication

Université de Caen- MRSH SH 028
Vendredi 1er mars 2019

La transition entre l’état de guerre censé présider à une conquête territoriale, et l’état de paix censé inaugurer l’émergence d’une nouvelle construction politique est de moins en moins pensée comme le saut d’un fossé qualitatif qui séparerait la violence guerrière d’un côté, de l’établissement apaisé d’une logique étatique ou pseudo-étatique, et qui distinguerait les farouches et sanglants conquérants (et/ou envahisseurs) d’une part, des pacifiques édificateurs d’une organisation politique nouvelle embrassant les territoires et populations « conquises » d’autre part. Le renouvellement historiographique touchant ces questions est d’une acuité particulière en ce qui concerne la construction médiévale des « mondes normands ». Ces derniers, plus ou moins franchement marqués par l’origine scandinave – et le cortège de représentations associées aux vikings –  des acteurs ou de leurs descendants qui y opèrent, bénéficient des bouleversements historiographiques qui, depuis quelques décennies, relisent le phénomène viking lui-même. Ainsi, le passage de la conquête à la construction politique, en Normandie, dans l’Angleterre post-Hastings, et dans l’Italie méridionale et la Sicile du XIe siècle ne saurait plus être conçu de manière binaire comme un processus séquencé en deux temps exclusifs l’un de l’autre, faisant se succéder la guerre à la paix. Le processus de construction des royaumes scandinaves a été également l’objet de recherches importantes qui ont remis en cause une logique purement diffusionniste calquée sur un modèle occidental pour mettre en valeur les dynamiques propres aux sociétés scandinaves dans la construction des nouveaux pouvoirs.

L’actualité historiographique est fort riche sur ces sujets. La formation des royaumes scandinaves a été largement replacée dans un contexte européen (S. Bagge, From Viking Stronghold to Christian Kingdom. State Formation in Norway, c. 900-1350,2010 ; S. Bagge, Cross & Scepter. The Rise of the Scandinavian Kingdoms from the Vikings to the Reformation, 2014). La naissance du duché de Normandie est désormais considérée comme une histoire largement marquée par une appropriation des codes francs par les nouveaux venus, et ce bien avant le traité de Saint-Clair-sur-Epte en 911 (P. Bauduin, La première Normandie, 2004). Guillaume le Conquérant a fait l’objet d’une récente biographie – en cours de traduction en langue française – par David Bates, qui  avait proposé voici quelques années  une analyse de la conquête normande de l’Angleterre et de ses conséquences (Normans and Empire, 2013) permettant une révision du paradigme impérialiste à partir de nouveaux outils d’analyse. Les liens entre conquêtes et exercice du pouvoir sont au cœur de l’ouvrage d’Annliese Nef sur la Sicile des Hauteville (Conquérir et gouverner la Sicile islamique, 2010) et interrogent les catégories du pouvoir et de la domination dans le contexte très particulier des héritages islamiques actifs dans l’île à l’arrivée des « Normands » : le passage de la conquête à la construction politique y prend un tour d’autant plus exceptionnel que la conquête a duré plus de trois décennies, durant lesquelles les conquérants construisent un territoire politique en même temps qu’ils poursuivent la conquête  – si on peut appeler ainsi une si lente entreprise, qui ressemble beaucoup à une imprégnation. Pouvoir, domination, construction politique sont aussi au cœur des récentes études sur la Normandie (M. Hagger, Norman Rule in Normandy [911-1144], 2017) ou sur le royaume anglo-saxon et/ou anglo-normand (G. Molyneaux, The Formation of the English Kingdom in the Tenth Century, Oxford, 2015 ; J. Green, Forging the Kingdom : Power in English Society, 973-1189, 2017).

De telles relectures historiques nous invitent à reprendre, par le biais d’une approche comparatiste classique, les modalités dûment contextualisées et historicisées du passage de la conquête à la construction étatique. L’originalité de notre démarche tient à son audace épistémologique : nous souhaiterions, au-delà d’une synthèse comparatiste des cas, travailler en partant de modèles anachroniques ou politiquement divergents, en particulier en ne nous empêchant pas de nous inspirer, au risque de l’anachronisme, afin d’en tester la validité, de types connus de dynamiques politiques (empires anciens, empires coloniaux) voire de réflexions contemporaines sur la logique étatique (P. Bourdieu, De l’Etat) :

  • La logique du gouvernement des populations conquises : maintien ou solidité de structures préexistantes (ex. Old English State, cadres administratifs et fiscaux byzantins et islamiques en Sicile), revendication ou non d’une continuité de la domination politique par les nouveaux pouvoirs ; élimination massive ou sélective, particulièrement des anciennes élites ; processus militaire et social de « pacification » (en s’inspirant des théories du XIXe siècle notamment, pour la France, Pennequin / Lyautey / Gallieni) ; création de formes de consensus, d’adhésion et de participation des communautés conquises.
  • La logique juridique : légitimation de la conquête ; passage de l’état de guerre à l’état de paix par une constitution juridique nouvelle ; adoption ou adaptation des corpus législatifs, positionnement des nouveaux dominants dans cette logique.
  • La logique socio-politique : intégration sociale, reconfiguration politique des élites, intégration idéologique, formation de nouvelles identités.

D’autres logiques, qui recoupent en partie les précédentes peuvent être évoquées et être croisées avec celles énumérées ci-dessus ou faire l’objet de développements ultérieurs :

  • La construction économique et foncière  de la domination : appropriation, recensement, cadastration, relance de la pompe fiscale (imposition de nouveaux flux fiscaux et/ou reprise des anciennes fiscalités), modifications dans la production économique.
  • La logique religieuse : entreprises « missionnaires », conversions, reconfigurations territoriales des religions et de leurs points d’appui…
  • La logique « culturelle » : modifications linguistiques, usages de l’écrit, politique mono ou pluri-linguistique, appropriations esthétiques et artistiques, échanges de culture matérielle.

A défaut d’embrasser toutes ces thématiques cette journée d’étude se propose de réfléchir aux points d’entrées possible à une réflexion collective et comparatiste sur la construction politique en contexte post-conquête en partant des expériences historiques étudiées dans les mondes normands.

Cette manifestation s’inscrit dans le cadre de l’ axe « Une mondialisation médiévale : les Normands (IXe-XVe siècle) », du projet NORMONDE (dir. Jean-François Klein, Université du Havre), financé par la Région Normandie (http://grhis.univ-rouen.fr/grhis/?page_id=13327).

Le retour des propositions de communication est attendu au 15 septembre 2018, avec un court résumé (1000 caractères/150 mots).

Contacts :
Annick Peters-Custot : annick.peterscustot@univ-nantes.fr
Pierre Bauduin : pierre.bauduin@unicaen.fr

Maîtriser le temps et façonner l’histoire. Les historiens normands aux époques médiévale et moderne. Cerisy-la-Salle / Avranches. 25-29 septembre 2019.

Projet porté par Stéphane LECOUTEUX (Ville d’Avranches, CRAHAM) et Fabien PAQUET (Université de Caen Normandie – CRAHAM).

Dix ans après le colloque de Cerisy consacré à l’historiographie médiévale normande et à ses sources antiques, nous proposons de réunir les mêmes institutions (Centre Culturel International de CerisyVille d’Avranches et Université de Caen Normandie [CRAHAM et OUEN]) pour entrer, de façon plus globale, dans les cabinets des annalistes, chroniqueurs et historiens normands des époques médiévale et moderne.

ChateauCerisy_6.jpg

La recherche d’une proximité et d’une intimité avec les auteurs vise à mieux connaître leurs méthodes de travail et ainsi mieux appréhender leurs écrits. Cette démarche est le fruit de travaux récents ou en cours, portés par des chercheurs principalement français, italiens et anglophones. Outre de nouvelles lectures des textes, il s’agira aussi de mettre en avant de récentes découvertes d’écrits historiques restés jusqu’à ce jour inédits.

La perspective du colloque sera large : les textes étant sans cesse repris, recopiés, réécrits, traduits et connus par des traditions postérieures à leur écriture, les confronter sur le long terme est indispensable. On ne traitera pas, en outre, de la seule Normandie mais bien de l’ensemble des lieux d’implantation de Normands (en France, dans les îles Britanniques et en Méditerranée, mais aussi en Afrique et en Amérique), de l’an mil jusqu’au XVIIIe siècle. Sont ainsi compris sous l’appellation large d’« historiens normands » tous les auteurs d’origine normande ou actifs en Normandie qui ont produit des textes à caractère historique. On pourra comparer leurs travaux à ceux d’auteurs extérieurs aux mondes normands mais traitant de ceux-ci.

En cela, ce colloque complètera celui organisé par Pierre Bauduin et Edoardo d’Angelo à Ariano Irpino en 2016, consacré aux historiographies modernes et contemporaines des mondes normands médiévaux. Il abordera également la question des silences de l’historien, thème qui a déjà fait l’objet de deux journées d’études organisées par Catherine Jacquemard et Corinne Jouanno à l’université de Caen Normandie en 2015 et en 2016.

Dans le cadre de ce colloque, qui se tiendra principalement au Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle, une exposition de manuscrits contenant des oeuvres d’historiens normands, provenant de différents lieux de conservation d’Europe, sera présentée à Avranches (dans la salle du trésor du Scriptorial, de début juillet à fin septembre 2019, ainsi qu’à la Bibliothèque patrimoniale, durant les jours du colloque) : une séance se tiendra sur place et des communications auront lieu dans la salle du conseil de la mairie d’Avranches.

Bibliotheque_patrimoniale.jpg

Ce colloque pourra enfin être l’occasion d’amorcer un projet d’édition (ou de réédition) papier et/ou numérique d’une collection de sources narratives normandes. Si la réalisation d’une version normande d’un Recueil des historiens des Gaules et de la France semble aujourd’hui aussi complexe que dépassée, nous souhaitons lancer, dans un premier temps, un projet de réédition et de confrontation de l’ensemble des sources annalistiques normandes.

 Comité scientifique

– Edoardo D’ANGELO, Professeur, Universita degli studi Suor Orsola Benincasa (Naples)
– Marie-Agnès Lucas AVENEL, Maître de conférences, Université de Caen Normandie / Craham
– Pierre BAUDUIN, Professeur, Université de Caen Normandie / Craham
– Alexis GRÉLOIS, Maître de conférences, Université de Rouen Normandie / Grhis
– Elisabeth VAN HOUTS, Professeur, Université de Cambridge (Emmanuel College)
– Christophe MANEUVRIER, Maître de conférences, Université de Caen Normandie / Craham / Ouen
– Laurence MATHEY-MAILLE, Professeur, Université du Havre Normandie / Gric
– Annick PETERS-CUSTOT, Professeur, Université de Nantes / Crhia

The 41st Battle Conference on Anglo-Norman Studies 2018

Dates of Event
20th July 2018 – 23rd July 2018
Last Booking Date for this Event
1st July 2018
Places Available
70
https://onlinesales.admin.cam.ac.uk/conferences-and-events/history/battle-conference-on-anglonorman-studies/the-41st-battle-conference-on-anglonorman-studies-2018
Description
The Battle conference is an annual conference on Anglo-Norman studies, whose proceedings are published every year as Anglo-Norman Studies (Boydell&Brewer).

This year Sally Harvey shall give the opening Allen Brown memorial lecture (at Emmanuel College) and David Roffe will deliver the first of a new series of lectures in memory of the distinguished archaeologist Christine Mahany.

Other lecturers include Aleks McClean (York) and Naomi Sykes (Exeter), Sabina Flanagan (Adelaide), Hazel Freestone (Cambridge), Tom Lambert (Cambridge), Nicholas Paul (Fordham), Charlotte Pickard (Cardiff), David Pratt (Cambridge), Richard Purkiss (Oxford), Nicolas Ruffini-Ronzani (Versailles/Namur), Linda Stone (Cambridge), and Lucia Sinisi (Bari).

http://www.battleconference.com/battle/index.html

Les sources des mondes normands à l’heure du numérique | Journée d’étude | 16/2/18

Les sources des mondes normands à l’heure du numérique

Journée d’étude , Vendredi 16 février 2018

Université de Caen Normandie, campus 1
MRSH, salle des Actes, SH 027

9h-12h45

Accueil

Présentation de la journée

– Arnaud Daret (Unicaen, Certic), Jérome Chauveau (Unicaen, Certic), Julia Roger (Unicaen, MRSH-PDN), Pierre-Yves Buard (Unicaen, MRSH-PDN) et Clémentine Berthelot (Musée de la Tapisserie de Bayeux)
Redocumentariser la Tapisserie de Bayeux : base de données documentaire et système d’informations géoréférencées

– Peter Stokes (King’s College London)
Exon Domesday : étude numérique d’un manuscrit anglo-normand

– Stephen Baxter (St Peter’s College, Oxford)
Using Digital Methods to Reconstruct English Landed Society, 1066-1086

– Isabelle Bretthauer (Unicaen, Craham)
Texte, hypertexte, métatexte : édition et lectures plurielles d’un manuel juridique du XVsiècle

14h15-17h15

– Marie Bisson (Unicaen, MRSH-PDN, Craham)
Notices d’autorités en XML-TEI pour accumuler de la connaissance collaborativement et indexer des éditions de sources

– Laura Vangone (Unicaen, Craham)
Un corpus d’hagiographie latine

– Grégory Combalbert (Unicaen, Craham)
Les actes des évêques d’Évreux, corpus expérimental pour l’édition critique numérique des chartes normandes

– Pierre Bauduin (Unicaen, Craham), Sébastien Roncin (Palais Bénédictine, Bacardi), Michaël Bloche (Arch. dép. de Seine- Maritime, Craham), Thierry Buquet (Unicaen, Craham)
Les développements en cours de la base Scripta

Responsables : Pierre Bauduin et Marie-Agnès Lucas-Avenel, 

Unicaen, Centre Michel de Boüard-Craham | UMR 6273.

Tél. : +33 (0)2 31 56 57 25/59 17

e_Affiche_Mondes_Normands

Journée d’étude organisée dans le cadre du projet VEXICAEN, financé par la région Normandie et l’Union européenne, au titre du programme FEDER (Fonds européen de Développement Régional).

La bibliothèque de l’abbaye de la Sainte Trinité de Fécamp

La bibliothèque de l’abbaye de la Sainte Trinité de Fécamp

Splendeur et dispersion d’une prestigieuse bibliothèque monastique normande (Xe-XVIIIe siècle)

Organisateurs : Association des Amis du Vieux Fécamp et du Pays de Caux et Association des Amis de l’Abbatiale

Partenariat : Ville de Fécamp et Association Musarte

Présentation générale : Cette initiative est née de la volonté de valoriser la thèse importante de Stéphane Lecouteux : « Réseaux de confraternité et histoire des bibliothèques : l’exemple de l’abbaye bénédictine de la Trinité de Fécamp » soutenue le 25 novembre 2015 à l’Université de Caen. L’objectif principal est de faire connaître à un large public ces recherches universitaires et le rayonnement de cette bibliothèque monastique prestigieuse. Compte tenu des problèmes de restauration de l’abbatiale de la sainte Trinité actuellement, il est crucial de diffuser et d’évoquer l’histoire d’un tel patrimoine écrit, aussi important pour les spécialistes que celui du Mont Saint-Michel. À cette occasion, seront réunis pour ces deux journées d’études les meilleurs spécialistes des manuscrits normands. Continuer la lecture de La bibliothèque de l’abbaye de la Sainte Trinité de Fécamp

Les transferts culturels dans les mondes normands médiévaux (VIIIe-XIIe siècle) : objets, acteurs et passeurs

5-7 octobre 2017, Caen, Auditorium du Château de Caen

(resp. P. Bauduin, L. Bourgeois et S. Lebouteiller)

https://transferts2017.sciencesconf.org/

Les objets des transferts culturels sont innombrables et leur étude est particulièrement importante pour comprendre les mondes normands aux frontières de la Chrétienté, dans le monde scandinave, en Europe orientale et en Méditerranée. Il s’agira aussi de réfléchir à l’organisation possible de nos connaissances, en évaluant la pertinence de cadres d’analyse proposés selon les catégories d’objets (matériels et immatériels), leur capacité ou l’aptitude à subir des transformations ou leur mobilité. Le colloque examinera également le rôle et l’implication des acteurs des transferts culturels de par leur statut ou leur fonction, mais aussi selon leur aptitude à initier ou promouvoir un transfert.

Deuxième Congrès de l’Association pour les études nordiques (APEN), 14-16 juin 2017, Caen

Le 2e Congrès de l’Association pour les études nordiques sera organisé à Caen les 14, 15 et 16 juin 2017 par le Département d’études nordiques de l’Université de Caen Normandie et l’Office franco-norvégien d’échanges et de coopération (OFNEC) avec les unités de recherche ERLISCRISCO et CRAHAM. Cet événement aura la vocation de fédérer les chercheurs et les doctorants issus de disciplines, d’institutions et de pays divers afin de constituer un point de convergence respectant et renforçant la richesse des approches utilisées dans le domaine des études nordiques. Il sera ainsi l’occasion de présenter les travaux d’une cinquantaine de spécialistes portant sur l’ensemble de l’Europe du Nord, toutes disciplines confondues (histoire, littérature, linguistique, sciences politiques…) et de la période médiévale à nos jours.

Continuer la lecture de Deuxième Congrès de l’Association pour les études nordiques (APEN), 14-16 juin 2017, Caen

Actualité de la recherche sur les mondes normands médiévaux : quelques ouvrages et outils récents | 22 mars 2017

22 mars 2017, Université de Caen Normandie,
SH028 (« salle des thèses ») et hall de la MRSH, 14-17 h.

David Bates (University of East Anglia) : William the Conqueror, New Haven et Londres, Yale University Press, 2016.

Edoardo d’Angelo (Université Suor Orsola Benincasa, Naples) et Lucilia Spetia (Università de L’Aquila)  : Tra Normanni e Plantageneti : al bivio di una cultura complessa. Atti del II Seminario internazionale di studio (L’Aquila, 2-3 dicembre 2015), a cura di L. Core, A. Forgione e L. Spetia, Spolia Journal of Medieval Studies, Numero speciale 2016.

David Bates et Pierre Bauduin (Université de Caen Normandie, CRAHAM) : 911-2011 : penser les mondes normands médiévaux, Actes du colloque international de Caen et Cerisy-la-Salle, 29 septembre-2 octobre 2011, David Bates et Pierre Bauduin (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen, 2016.

Véronique Gazeau (Université de Caen Normandie, CRAHAM) : La Normandie, terre de tradition juridiques, G. Davy et Y. Mausen (dir.), Cahiers historiques des Annales de droit, n° 2, [Mont-Saint-Aignan], Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2016

Marie-Agnès Lucas-Avenel (Université de Caen Normandie, CRAHAM) : présentation de la version numérique de l’édition sur double support de Geoffroi Malaterra, Histoire du Grand Comte Roger et de son frère, Robert Guiscard, Lucas-Avenel Marie-Agnès (éd. et trad.), Caen, Presses universitaires de Caen (Fontes et Paginae), 2016 : https://www.unicaen.fr/puc/sources/malaterra/

Pierre Bauduin et Thierry Buquet (CNRS, CRAHAM) : présentation du nouveau site de SCRIPTA (Site Caennais de Recherche Informatique et de Publication des Textes Anciens) : http://www.unicaen.fr/scripta/

La présentation sera suivie d’une table ronde sur les recherches concernant les mondes normands médiévaux aujourd’hui.

Une table de presse sera organisée à l’occasion de cette manifestation.

Cette manifestation est organisée avec le soutien du Centre Michel de Boüard-CRAHAM et de l’Institut universitaire de France, et la participation des Presses universitaires de Caen

1066 : Interpreting the Norman Conquest en 2016

To mark the 950th anniversary of the Norman Conquest, the Royal Armouries will be holding a public lecture and two-day conference at the Tower of London. Continuer la lecture de 1066 : Interpreting the Norman Conquest en 2016

Deuxième Congrès de l’Association pour les Études Nordiques (APEN)

Le IIe Congrès de l’Association pour les Études Nordiques sera organisé à Caen les 15 et 16 juin 2017 par le Département d’études nordiques de l’Université de Caen Normandie et l’Office franco-norvégien d’échanges et de coopération (OFNEC) avec les unités de recherche ERLIS, CRISCO et CRAHAM. Cet événement aura la vocation de fédérer les chercheurs et les doctorants issus de disciplines, d’institutions et de pays divers afin de constituer un point de convergence respectant et renforçant la richesse des approches utilisées dans le domaine des études nordiques. Le comité d’organisation sollicite ainsi les communications et panels provenant de disciplines et traditions variées, sans distinction quant aux sujets ou périodes abordés, le mérite scientifique constituant le seul critère de sélection.

Continuer la lecture de Deuxième Congrès de l’Association pour les Études Nordiques (APEN)

Conquest: 1016, 1066

REGISTRATION NOW OPEN

To register on the University Online Store click the blue ‘Book Event’ button on this page.

Accommodation options in Oxford can be found via the University’s centralised B&B booking system; some college and guest house accommodation is also listed on Speedy Booker.

FULL CONFERENCE PROGRAMME (pdf)

LIST OF PARTICIPANTS (pdf)

Plenary speakers:

Professor John Gillingham (LSE, emeritus); Professor Elisabeth van Houts (Cambridge); Professor Andy Orchard (Oxford); Professor Elaine Treharne (Stanford)

Topics under discussion include these themes:    

  1. The Church; clerical reform, religious experience
  2. Literature, authors, and patronage
  3. Language and multilingualism, language contact
  4. Institutions and governance; lordship; kingship
  5. Warfare, battles, conduct in war, fighting men
  6. Art and material culture
  7. Society and peoples
  8. Trade and commerce
  9. Space, movement, contact, networks; England and Europe, England and Scandinavia
  10. Historiography

Late paper proposals may be accepted if vacant slots arise and they complement existing sessions.

The Viking World – Diversity and Change

The Viking World – Diversity and Change

We are pleased to announce this major international conference, to take place at the University of Nottingham 27 June – 2 July 2016.

2016 sees a range of significant anniversaries: not only the millennium of Knut’s accession to the English throne, but also the 950th anniversary of the Norman Conquest, arguably the end of the Viking Age in England, not to mention possibly the 900th anniversary of the martyrdom of St Magnus of Orkney.

These are end points of a period of major transformations – from the voyages and settlements of Scandinavians across the North Sea, the Atlantic and the Baltic, to the conversion of the homelands and the rise of medieval kingship.

The Centre for the Study of the Viking Age will host this conference which aims to capture the diversity of and change in the Viking Age and its aftermath.

The Viking World 2016 programme [PDF] is now available to download.

Les historiographies des mondes normands, XVIIe-XXIe siècle / Le storiografie dei mondi normanni, XVII-XXI secolo / The historiography of the Norman worlds (17th-21st centuries)

Colloque internationnal / Convegno internazionale / International colloquium

Ariano Irpino (Italie) – 9-10 mai 2016

Plus de renseignements : http://ariano2016.sciencesconf.org/

Les historiographies des mondes normands, XVIIe-XXIe siècle : construction, influence, évolution

Responsabilité scientifique :
P. Bauduin (Caen IUF, Craham), E. D’Angelo  (Napoli, CESN)

La rencontre organisée à Ariano Irpino s’attachera à examiner les constructions historiographiques élaborées depuis le XVIIe siècle, en voyant la place des « Normands » dans le « roman national » élaboré dans chaque pays. Il s’agira également d’évaluer leur influence sur notre connaissance de l’histoire des mondes normands. Quels axiomes ont influencé les débats historiographiques ? Au-delà de leur identification et de leur inventaire, il est nécessaire d’en comprendre la généalogie, les implications, la prégnance, le rejet ou la déconstruction. Le colloque cherchera à explorer les orientations d’une histoire des mondes normands élaborée à partir de questionnements qui dépassent les cadres nationaux, les écoles ou les traditions académiques.

Le storiografie dei mondi normanni, XVII-XXI secolo: costruzione, influenze, evoluzione

Responsabilità scientifica :
P. Bauduin (Caen IUF, Craham), E. D’Angelo  (Napoli, CESN)

L’incontro organizzato ad Ariano Irpino andrà dunque a esaminare le costruzioni storiografiche elaborate a partire dal XVII secolo, guardando il posto dei « Normanni » nel « romanzo nazionale » elaborato in ciascun Paese. Si tratterà di valutare anche la loro influenza sulla nostra conoscenza della storia dei mondi normanni. Quali assiomi hanno influenzato i dibattiti storiografici ? Al di là della loro identificazione e della loro catalogazione, è necessario comprendere la genealogia, le implicazioni, la pregnanza, il rigetto o la decostruzione. Il convegno cercherà di esplorare gli orientamenti di una storia dei mondi normanni elaborata a partire da domande che vanno al di là dei quadri nazionali, le scuole o le tradizioni accademiche.

The historiography of the Norman worlds (17th-21st centuries): construction, influence, evolution

Scientific responsibility :
P. Bauduin (Caen IUF, Craham), E. D’Angelo  (Napoli, CESN)

The gathering organised at Ariano Irpino will examine in particular the historiographical constructions developed since the 17th century by looking at the place of the « Normans » in the « national story » of each country. It will also evaluate their influence on our knowledge of the history of the Norman worlds. What axioms have influenced the historiographical debates? Beyond their identification and classification, it is also important to understand their genealogy, their implications, their pervasiveness, their rejection and their deconstruction. The colloquium will also look to explore the orientation of a history of the Norman worlds developed from questions that go beyond national boundaries, schools and academic traditions.

Continuer la lecture de Les historiographies des mondes normands, XVIIe-XXIe siècle / Le storiografie dei mondi normanni, XVII-XXI secolo / The historiography of the Norman worlds (17th-21st centuries)

TEI MEETING MEMBERS 2015 : « L’indexation des éditions de sources et la conception de base(s) prosopographique(s) : un outil collaboratif en TEI »

Marie Bisson
MRSH – pôle Document Numérique (USR 3486)
Centre Michel de Bouärd – Craham (UMR 6273 CNRS/Unicaen)

Du 26 au 31 octobre 2015 ont eu lieu les rencontres et conférences du consortium TEI, rencontres annuelles qui prenaient place cette année à Lyon (http://tei2015.huma-num.fr/fr/) et qui ont réuni différents acteurs de la recherche du monde entier utilisant le vocabulaire XML de la TEI.

Ce fut l’occasion pour nous de présenter des travaux menés conjointement au Centre Michel de Bouärd et au pôle Document numérique de la MRSH de Caen dans le cadre de Biblissima.

Nous avons donc présenté un outil collaboratif permettant la gestion de données prosopographiques et d’indexation d’anthroponymes.

Le contexte dans lequel cet outil a été créé est celui de l’édition de sources anciennes, édition scientifique avec des objectifs de recherche et d’analyse des données, mais sans jamais perdre de vue les objectifs d’édition matérielle et la possibilité de publier les données.

Son enjeu est notamment de permettre un enrichissement cumulatif de base de données XML à partir d’informations collectées à travers les textes.

Nous présentons ici le diaporama présenté lors de cette manifestation.

Présentation

Les transferts culturels dans les mondes normands médiévaux – I – Des mots pour le dire ?

vendredi 20 novembre 2015
Université de Caen Normandie campus 1,
Amphi Grignard, bât. M, SD 113
renseignements/contacts : +33 (0)2 31 56 57 25 / 59 17 craham.direction@unicaen.fr
www.unicaen.fr/craham

Programme en ligne

L’étude des transferts culturels se heurte à des questions de terminologie qui ne relèvent pas uniquement de la sémantique, mais soulèvent des interrogations quant au contenu et à la délimitation du champ d’étude. Aujourd’hui, l’historien, et plus généralement les spécialistes des sciences sociales se trouvent démunis devant une forme d’inflation terminologique issus de champs disciplinaires différents, recouvrant différentes acceptions qui divergent elles-mêmes souvent selon les contextes. Il s’agit d’abord de préciser l’historiographie et la contextualisation des concepts utilisés, l’acception donnée à cette terminologie, de tenter de dégager un état des lieux, des convergences et des divergences. Les exemples seront pris dans les mondes normands médiévaux, mais ne se limiteront pas à cet horizon afin de permettre une ouverture méthodologique aussi large que possible. Continuer la lecture de Les transferts culturels dans les mondes normands médiévaux – I – Des mots pour le dire ?