Archives de catégorie : Mémoire et transmission du passé / Memory and transmission of the past

Triquet Ismérie, Les manuscrits enluminés de la Grande Chronique de Normandie aux XIVe et XVe siècles

Triquet Ismérie, Les manuscrits enluminés de la Grande Chronique de Normandie aux XIVe et XVe siècles, Thèse de doctorat soutenue en 2014, (dir. B. Boerner, D. Hüe, Université de Rennes 2)

Résumé/abstract :

A la fin du Moyen Age l’historiographie normande connaît un nouvel essor par la rédaction dans la seconde moitié du XIVe siècle de la Grande Chronique de Normandie. Le texte relate l’histoire du duché de Normandie et du monde anglo-Normand entre 911 et 1204. En 911 le chef viking Rollon recevait du roi de France Charles le Simple le territoire de Neustrie contre promesse de défendre ses frontières et de se convertir au catholicisme. Les Normands feront croître leur territoire au-Delà des limites de la Manche, initiant ainsi une nouvelle dynastie royale en Angleterre. La Normandie sera rattachée en 1204 à la couronne française de Philippe Auguste. Tardivement mis en image au XVe siècle, le texte sera illustré de scènes typologiques, traditionnellement utilisées dans les chroniques médiévales. Puis, se développerons des images plus complexes et narratives. Le but étant toujours la mise en exergue de la dynastie anglo-Normande. Produits durant ou juste après la guerre de Cent Ans, les manuscrits s’inscrivent dans un contexte tout à fait singulier. L’histoire normande sera utilisée à des fins politiques pour servir les prétentions des belligérants ou pour éduquer le lectorat médiéval. Largement diffusée dans le nord de la France l’illustration des manuscrits a permis la mise en place d’une tradition iconographique relative à la dynastie anglo-Normande dans trois grands centres artistiques : la Normandie, Paris et les Flandres. Enfin, le texte sera remanié et continué afin de poursuivre l’histoire normande jusqu’aux temps présents de la production. La Grande Chronique de Normandie a survécu à l’apparition de l’imprimerie tout en perdant toutefois sa récente tradition iconographique.

In the late Middle Ages, the writing of the GCN gave to the norman historiography a new growth in the second half of the 14th century. The text dealt with the history of the duchy of Normandy and the anglo-Norman world from 911 to 1204. In 911, the Viking chief Rollo received the territory of Neustrie from Charles the Simple, king of France, in exchange of the promise to defend the border and to become catholic. The Normans increased there territory over the Channel, thus they started a new dynasty in England. The Normandy has been attached to the french crown under the reign of Philippe Auguste. At a late stage, the text of the GCN has been illuminated with typologic scenes, traditionally used in medieval chronicles. Moreover, images became more and more complicated and narrative as well, whose purpose was still the highlighting of the anglo-Norman dynasty. The context of the making of the manuscripts is very specific in so far as they have been made during or shortly after the One Hundred Year War. The norman history will be used for the political interest of the belligerents as well as to educate the medieval readership. Widely spread in Northern France, the illuminated manuscripts permitted the settlement of an iconographic tradition related to the anglo-Norman dynasty in three great artistic centres : the Normandy, Paris and Flanders. Finally, the text has been changed and increased in order to go on the norman history till now. The GCN managed to go through the period of printing, therefore it lost its new iconography recently gained.

[Source : http://www.theses.fr/2014REN20032]

La numérisation des documents des archives du Palais Bénédictine à Fécamp

Michael Bloche, Conservateur aux Archives départementales de la Seine-Maritime

Les Archives départementales de la Seine-Maritime numérisent depuis plusieurs mois les chartes et autres documents intéressants l’abbaye de Fécamp et l’histoire de la Normandie conservées au Palais Bénédictine de Fécamp.

Ce projet est réalisé dans le cadre d’une coopération entre les Archives départementales de la Seine-Maritime, le Centre Michel de Boüard-CRAHAM (UMR 6273) et la société Bacardi-France, détentrice des fonds du Palais Bénédictine. Une convention réunissant les différents partenaires (2014) a établi les modalités de cette collaboration et de la réalisation du projet, en prévoyant à terme d’utiliser librement et gratuitement, à des fins non commerciales, les images numérisées à des fins de consultation, ou pour la réalisation de publications, bases de données et outils de travail. L’opération a reçu le soutien du Consortium CoSME (COnsortium Sources MEdiévales (http://cosme.hypotheses.org/) rattaché au TGIR Huma-Num du CNRS.

Continuer la lecture de La numérisation des documents des archives du Palais Bénédictine à Fécamp

Le problème du Pseudo-Hugo : qui a écrit l’Histoire de Hugues Falcand ? / The problem of Pseudo-Hugo: Who wrote the History of Hugo Falcandus? / Il problema del Pseudo Ugo : Chi ha scritto la storia di Ugo Falcando ?

Le problème du Pseudo-Hugo : qui a écrit l’Histoire de Hugues Falcand ?
Graham A. LOUD,  Université de Leeds

Lire l’article dans Tabularia / Reed the article in Tabularia

Résumé :
Au cours des dernières années, plusieurs individus, tous du nord de la France, ont été proposés comme auteurs possibles pour le Liber de Regno Sicilie, généralement attribué au soi-disant « Hugo Falcandus ». Cet article évalue de façon critique les indices qui argumentent cette théorie, réexamine le texte lui-même, ainsi que la « Lettre à Pierre », qui est presque certainement écrite par le même auteur, afin de voir les indications qui peuvent être trouvées sur l’auteur. Bien que les preuves soient contradictoires, l’un dans l’autre, il semble plus probable qu’Hugo Falcandus, quelle qu’ait été son identité, était originaire duregnum plutôt que de l’Europe du Nord.

Mots-clés : Sicile, Hugues Falcand, écriture de l’histoire médiévale, renaissance du XIIe siècle, Étienne du Perche, Pierre de Blois, Guillaume de Blois, abbaye de Saint-Denis

The problem of Pseudo-Hugo: Who wrote the History of Hugo Falcandus?
Abstract: In recent years several candidates, all from northern France, have been suggested as possible authors for the Liber de Regno Sicilie commonly ascribed to the so-called “Hugo Falcandus”. This article critically assesses the evidence for these theories, and re-examines the text itself, and the “Letter to Peter”, which is almost certainly by the same author, to see what indications of authorship can be found therein. While the evidence is contradictory, on balance it appears more probable that “Hugo Falcandus”, whoever he may have been, was a native of the regno rather than someone from northern Europe.

Keywords: Sicily, Hugo Falcandus, medieval historical writing, twelfth-century renaissance, Stephen of Perche, Peter of Blois, William of Blois, Abbey of Saint-Denis

Il problema del Pseudo Ugo : Chi ha scritto la storia di Ugo Falcando ?
Riassunto : 
Nel corso degli ultimi anni sono diversi i personaggi, tutti provenienti dal nord della Francia, che sono stati proposti come possibili autori del Liber de regno Sicilie, generalmente attribuito al cosiddetto « Ugo Falcando ». Questo articolo esamina criticamente le prove che sostengono questa teoria, e scendendo in un esame stretto dei testi, compresa la « Lettera a Pietro », opera certamente dello stesso autore del Liber, prova a mettere insieme nuovi elementi per l’individuazione dell’autore. Ed anche se le prove che emergono sono a tratti contraddittorie, sembra molto più probabile che il cosiddetto Ugo Falcando sia da individuare in un native del regno, piuttosto che in un personaggio proveniente dal nord della Francia, qualunque fosse la sua identita.

Parole chiave : Sicilia, Ugo Falcando, scrittura della storia medievale, il rinascimento del XII secolo, Stefano del Perche, Pietro di Blois, Guglielmo di Blois, abbazia di Saint-Denis

39th Battle Conference on Anglo-Norman Studies 2016

Friday 29th July- Tues 2 Aug

Battle Abbey School, Battle

 

1066 in European context

Julie Barrau (Cambridge) Bible and Conquest

Stephen Baxter (Oxford) Cross channel landholding

Sir Chris Clark (Cambridge) A modern historian’s view of 1066

Laura Cleaver (Dublin) Battle Abbey Chronicle

Brian Golding (Southampton) The Entente Cordiale in 1904 and the Battle Abbey Stone

Chris Lewis (London) [Allen Brown Memorial Lecture] England in Europe

Simon Keynes (Cambridge) Harold, Waltham and Lotharingian canons

Brigitte Meijns (Leuven) Religious relations England, Normandy, France

Thomas O’Donnell (Fordham, USA) Literary portrayals of the Conqueror

Mark Philpott (Oxford) Coronation matters

Alheydis Plassmann (Bonn) Germany, England and Normandy c. 1066

Roy Porter and Jeremy Ashbee (English Heritage) Public History and the Norman Conquest

Elisabeth Ridel (Caen/CNRS) Ships, Old Norse and the North Sea

Chris Whittick (East Sussex Archives) The man who enabled Eleanor Searle to do Battle

Ann Williams (London) Edmund and 1016

Marjorie Chibnall Essay Prize winner

 

Programme Ex monasterio Montis Sancti Michaelis : textes, matériaux et instruments pour une histoire de la bibliothèque du Mont Saint-Michel

Le programme Ex monasterio Montis Sancti Michaelis a été construit autour de la collection de manuscrits et d’imprimés en provenance de l’abbaye du Mont Saint-Michel conservée à Avranches. Il vise la mise en place d’un dispositif d’édition numérique, hébergé sur les serveurs de l’université de Caen, Basse-Normandie, qui réunira et mettra à la disposition des chercheurs et du public les documents utiles à l’histoire de la bibliothèque du Mont Saint-Michel.

Continuer la lecture de Programme Ex monasterio Montis Sancti Michaelis : textes, matériaux et instruments pour une histoire de la bibliothèque du Mont Saint-Michel

Humbert Benoit, La circulation des biens et des hommes dans la Rus’ ancienne d’après l’historiographie (IXe-XIIe siècle).

Humbert Benoit, La circulation des biens et des hommes dans la Rus’ ancienne et l’impact des Scandinaves sur le développement de la Rus’ d’après l’historiographie (IXe-XIIe siècle). Apport des sources scandinaves et perspectives comparées avec les fondations scandinaves occidentales : Normandie et iles anglo-saxonnes, Thèse de doctorat soutenue en 2015, (dir. Constantin Zuckerman, École Pratique des Hautes Etudes).

Résumé/Abstract :

La pénétration des Scandinaves en Russie, qui s’insère dans ce vaste mouvement d’échanges qui entre les VIIIe et XIIe siècles fait circuler hommes et biens au sein de ces régions, apparaît à bien des égards comme un stimulant économique et politique d’importance dans l’émergence d’organisations politiques et sociales qui aboutirent au développement de centres proto-urbains d’importance et du premier État russe.

Continuer la lecture de Humbert Benoit, La circulation des biens et des hommes dans la Rus’ ancienne d’après l’historiographie (IXe-XIIe siècle).

Aude Painchault, Les châteaux normands dans l’oeuvre d’Orderic Vital et leurs traces archéologiques

Aude Painchault (université de Rouen), Les châteaux normands dans l’œuvre d’Orderic Vital et leurs traces archéologiques

Thèse de doctorat soutenue le mardi 13 janvier 2015 sous la direction d’Anne-Marie Flambard Héricher.

 Voir le compte rendu de la thèse

Bloche Michaël, Le chartrier de l’abbaye de la Trinité de Fécamp : étude et édition critique, [928-929]-1190

Bloche Michaël, Le chartrier de l’abbaye de la Trinité de Fécamp : étude et édition critique, [928-929]-1190, (dir. V. Gazeau et co-dir. P. Bauduin, Université de Caen Basse-Normandie).

En cours depuis 2012 /In preparation since 2012

Résumé/abstract :

Ce projet fait suite à la soutenance d’une thèse d’École nationale des chartes intitulée « Le chartrier de l’abbaye de la Trinité de Fécamp : étude et édition critique, 928/929-1190 » (http://theses.enc.sorbonne.fr/2012/bloche)

Le doctorat consiste en une étude et édition critique du chartrier de l’abbaye de la Trinité, des origines à l’arrivée de Raoul d’Argences sur le siège abbatial en 1189­1190, période d’apogée de l’abbaye qui a l’avantage de coïncider avec la période ducale et qui présente une certaine unité du point de vue diplomatique, au regard de la rupture du début du XIIIe siècle (millésime plus systématique et déclin des listes de témoins notamment). Sont inclus dans cette édition les actes des prieurés et abbayes étant restés dépendants de Fécamp jusqu’à la Révolution française, notamment Sainte-Berthe de Blangy-sur-Ternoise, Saint-Gabriel-Brécy, et Saint-Georges de Mantes. Ceux des abbayes s’étant émancipées (Notre-Dame de Bernay et Saint-Taurin d’Évreux), en revanche, sont trop nombreux et donc exclus de l’étude.

Cela représente un total de 233 actes classés dans l’ordre chronologique. Les normes d’édition utilisées sont, de manière générale, celles préconisées par les deux ouvrages de référence Conseils pour l’édition des textes médiévaux. Fascicule I : conseils généraux, et Conseils pour l’édition des textes médiévaux. Fascicule II : actes et documents d’archives.

Le doctorat envisagé sera l’occasion, avant toute chose, de compléter les tableaux de tradition et les variantes de dizaines d’actes grâce à la redécouverte peu avant le rendu de la thèse d’un « cartulaire » du XVIIe siècle au Palais de la Bénédictine. Il était certes connu par une copie du XIXe siècle mais son intégration à l’édition est nécessaire. Le doctorat sera ensuite l’occasion de réaliser l’index des noms de personnes, seul l’index des noms de lieux existant actuellement. Enfin, il permettra d’approfondir l’étude diplomatique du formulaire des actes d’abbé (la thèse d’École des chartes s’étant concentrée sur la seule suscription), la critique des actes et particulièrement des notices, et l’étude des sceaux de l’abbaye au-delà du début du XIVe siècle.

[source : http://w3.unicaen.fr/ufr/histoire/craham/spip.php?article675]

Bisson Marie, Dom Thomas Le Roy, Les curieuses recherches du Mont Sainct Michel, édition numérique structurée à l’aide de la Text Encoding Initiative

Bisson Marie, Dom Thomas Le Roy, Les curieuses recherches du Mont Sainct Michel, édition numérique structurée à l’aide de la Text Encoding Initiative : établissement critique du texte, recherches sur les sources, introduction littéraire et historique (dir. C. Jacquemard et co-dir. V. Gazeau, Université de Caen Basse-Normandie).

En cours depuis 2008 /In preparation since 2008

Résumé/abstract :

L’objectif de cette thèse est d’établir une édition critique des enquêtes de Dom Le Roy sur l’histoire du Mont Saint-Michel : Les Curieuses recherches du Mont sainct Michel. Au XVIIe siècle, ce moine mauriste, a écrit conjointement plusieurs versions de son œuvre et Eugène de Robillard de Beaurepaire en a fait une première édition scientifique au XIXe siècle mais il s’est appuyé essentiellement sur un manuscrit principal et en a même occulté certains passages.

Notre travail sera de proposer une édition critique des quatre versions du texte de dom Le Roy que nous possédons : un manuscrit principal (Caen, fonds Mancel n°195) ; une version abrégée manuscrite (Bibliothèque de Cherbourg n°65) ; une brève histoire de l’abbaye du Mont Saint Michel attribuée à Dom Leroy (fonds latin de la Bnf n° 13818.) ; une copie de 228 pages (fonds français de la Bnf n° 18950.) , de les comparer et de retrouver les sources sur lesquelles l’historien mauriste s’était lui-même appuyé.

La forme idéale pour une édition aussi complexe est certainement la forme électronique qui fera ainsi apparaître l’autorité de chaque partie de texte et permettra de confronter les différentes versions de dom Le Roy entre elles mais aussi d’analyser le travail de Beaurepaire. L’édition numérique se fera en langage XML (eXtensible Markup Language ) à l’aide de la Tei (Text Encoding Language ) qui est l’ensemble de recommandations actuellement expérimenté avec le plus de succès, dans le domaine des sciences humaines et sociales, pour décrire le contenu et la structure des documents écrits.

[source : http://w3.unicaen.fr/ufr/histoire/craham/spip.php?article384]

History Books in the Anglo-Norman World c.1100-c.1300

History Books in the Anglo-Norman World c.1100-c.1300

Responsable du projet/Project leader :

Laura Cleaver (cleaverl@tcd.ie)

Établissement principal/Main institution :

Trinity College Dublin

Projet en cours/Project in progress

Description :

In the twelfth and thirteenth centuries history (interpreted as both the recent past and a period stretching back to include the biblical narrative) seems to have become a major interest for both the educated elite and a growing audience who accessed ideas through vernacular texts. New chronicles and annals were produced, together with accounts of the histories of particular peoples, nations and subjects. At the same time, history was explored through images in books and other media. Much historical writing in this period dealt with issues of conquest and identity, which were often allied to geography, ethnicity or particular institutions. The ‘History Books’ project, funded by the Marie Curie Programme (FP7), will examine surviving medieval manuscripts in order to investigate the writing of history in areas controlled by the Anglo-Norman Empire, concentrating on the period 1100-1300. In particular the project will explore the use of images in the presentation of history in books and beyond.

[Lien/Link : https://www.tcd.ie/History_of_Art/research/history-books.php]

Friðriksdóttir Jóhanna Katrín, Women in Old Norse literature: bodies, words, and power

Friðriksdóttir Jóhanna Katrín, Women in Old Norse literature: bodies, words, and power, New York, Palgrave Macmillan, 2013, XIV-192 p. ISBN: 978-0-230-12042-6

Compte rendu par/Review by : Craig R. Davis

The Medieval Review

Date : 14 Feb 2014

The primary focus of feminist literary criticism over the past few decades has been on the question of “agency,” that is, the autonomy or control authors depict fictional women as having over their own bodies, as well as the power of these characters to influence domestic or political affairs through speech and action. The medieval tradition of Old Norse poetry and prose, preserved mainly in Icelandic manuscripts, provides a full range of variously empowered female figures relevant to such study: young girls and grown women, housewives and queens, “good girls” and pioneer matriarchs, witches and “bitches”–plus goddesses, norns, sybils, valkyries, giantesses, she-beasts, shape-shifters, even manly women and womanly men, cross-dressers and transgendered. In the terms popularized by Judith Butler in Gender Trouble: Feminism and the Subversion of Identity (1990), the “performance” of sexual identity is what characters do in Old Norse-Icelandic literature and very few of them are portrayed as oblivious to the gendered implications of their words and deeds. Jóhanna Katrín Friðriksdóttir’s contribution in this book is to demonstrate the diversity and nuance of the expression of sexual identity in Icelandic secular prose narratives and the multiplicity of situations in which it is brought to bear.

Continue la lecture →

Urbanski Charity, Writing history for the king: Henry II and the politics of vernacular historiography

Urbanski Charity, Writing history for the king: Henry II and the politics of vernacular historiography, Ithaca, NY, Cornell University Press, 2013, 272 p. ISBN: 9780801451317

Compte rendu par/Review by : John Spence

The Medieval Review

Date : 7 Sep 2014

This book contributes to the growing body of scholarship exploring the agendas and approaches of those innovative twelfth-century vernacular chroniclers who wrote compelling histories in Old French that offered persuasive lessons for their contemporary readers. Charity Urbanksi’s aim here is to understand how two such works, Wace’s Roman de Rou and Benoît de Sainte-Maure’s Chronique des ducs de Normandie, took up this challenge with the added spur that their patron (and possibly their most demanding reader) was Henry II himself, seeking an account of his Norman ancestors. The central proposition of the book is that Wace chose not to satisfy the requirements of a royal commission to recount the king’s family history in a manner which suited Henry’s needs (given the challenges of his rise to power and his reign), whereas Benoît (as Wace’s successor in the role) cleaved closely to a partisan, celebratory approach. In broad outline, this will be familiar to those already acquainted with recent scholarship on Wace and Benoît, such as the work of Elisabeth van Houts, Francoise Le Saux and Jean Blacker, but the argument has been fleshed out in considerable detail by Urbanski.

Continue la lecture →

Pierre Michel (éd.), Naissance de la Normandie. 911, le traité de Saint-Clair-sur-Epte

Pierre Michel (éd.), Naissance de la Normandie. 911, le traité de Saint-Clair-sur-Epte, Paris, SPM, 2013, 166 p. ISBN: 9782901952978

Compte rendu par/Review by : Noëlle Cherrier-Lévêque

La Cliothèque

Date : 5 Jul 2014

Par le célèbre traité de Saint-Clair-sur-Epte, le roi Charles le Simple accorda au chef scandinave Rollon la possession en toute propriété de terres de l’Epte jusqu’à la mer, ce qui deviendra la Normandie. Rollon obtint que ces domaines seraient transmis à ses héritiers, une terre à piller vers la Bretagne, et la promesse d’un mariage avec la fille de Charles le Simple. Ils scellèrent la transaction en concluant un pacte d’amitié. Rollon reçoit le baptême et s’engage à servir militairement le roi. Ces détails nous ont été transmis par le moine picard Dudon de Saint-Quentin, invité par le duc Richard II en 994, plus de quatre vingts ans après l’événement, à rédiger une histoire des ducs de Normandie destinée à célébrer les mérites de sa lignée. Le deuxième livre de cette histoire est la principale source de ce qu’on connaît de Rollon. Cinq de ses chapitres sont consacrés à ce traité et aux circonstances de sa rédaction.

Continue la lecture →

Webster Harriett, A critical analysis and edition of Ralph of Coggeshall’s Chronicon Anglicanum

Webster Harriett, A critical analysis and edition of Ralph of Coggeshall’s Chronicon Anglicanum, (dir. B. Smith, J. Clark, University of Bristol)

En cours depuis 2012/In preparation since 2012

Aucun résumé retrouvé/No abstract available

[Source : http://www.history.ac.uk/history-online/theses/thesis/in-progress/critical-analysis-and-edition-ralph-coggeshall%E2%80%99s-chronicon-anglicanum]

Reid Hugh, History and eschatology in England, c.1180-c.1220

Reid Hugh, History and eschatology in England, c.1180-c.1220, (dir. R. Sharpe, University of Oxford)

En cours depuis 2012/In preparation since 2012

Aucun résumé retrouvé/No abstract available

[Source : http://www.history.ac.uk/history-online/theses/thesis/in-progress/history-and-eschatology-england-c1180-c1220]